Mais qui est Gilbert ?

Un homme, un destin, des tartares.

Il y a des gamins à qui on offre une guitare, des rollers ou des mécanos à Noël. Gilbert, lui, c'était direct un hachoir à viande. Né dans un famille de gastronomes, Gilbert tombe amoureux du tartare le jour de ses 11 ans et demi, quand ses parents l'emmènent dîner au restaurant pour la première fois de sa vie. C'est ce jour-là qu'il goûta un vrai steak tartare pour la première fois. Le coup de foudre est immédiat, l'Histoire se met en marche, la Légende commence à s'écrire.

Depuis, tout est allé très vite, Hachoir de bronze à 15 ans aux championnat du Monde du Tartare à Tokyo en 77, Meilleur Assaisonneur de Tartares aux Jeux Gastronomiques de New York en 83 et plus tard, Médaille d'Or à 37 ans tout pile, lors de la finale de la Tartare World Cup en 1999. Un palmarès qui en laissera plus d'un sur le carreau. Lui, depuis, continue de nous régaler...

Un Savoir-Faire unique

comme Gilbert, d'ailleurs.

Pour Gilbert, c'est simple, un tartare réussi, c'est d'abord une belle viande de boeuf d'origine Française ou un beau saumon Label Rouge (hachée au calibre parfait pour la viande, émincé au grand couteau pour le saumon). Ensuite, c'est un assaisonnement parfait, entièrement fait maison. Dans les 5 recettes de tartares de Gilbert, pas de tout-venant, non. Mais, des épices, des aromates, des herbes fraîches, des sauces et des moutardes rigoureusement sélectionnés pour un résultat qui ferait croire en Dieu... enfin en Gilbert. Enfin, un bon tartare ne vient jamais seul : une belle portion de pommes à l'huile (que quelques drôles d'oiseaux appellent "frites") entièrement coupées et cuites chez Gilbert, une généreuse dose de pommes de terre paysannes (que d'autres hurluberlus seraient tentés d'appeler "Potatoes") ou une belle salade avec du choux croquant et une vinaigrette maison.

Même si Gilbert n'a d'yeux que pour le tartare, il a, dans son infinie générosité, imaginé des desserts aussi gourmands que lui et une carte de vins rouges étroites, mais rigoureuses.

Bref, vous êtes bien chez Gilbert.